La corde

Il existe plusieurs types de cordes. Elles diffèrent par la longueur, par le nombre de brins qui les composent, par le matériau, et par la méthode de tissage. Concernant le dernier point, il faut savoir qu’il existe des cordes classiques (voir le mode de fabrication plus bas), et des cordes tressées utilisées sur des arcs de chasse (pas uniquement pour l’esthétique mais aussi pour le goût de l’authentique).

Le vocabulaire :

On appelle corde le brin synthétique attaché aux poupées supérieure et inférieure qui permet de propulser la flèche quand la tension exercée sur l’arc se relâche. Ses extrémités se raccordant à celles des branches, elles portent le même nom : Poupée. On les différencie par leur taille : la poupée supérieure est plus grande que l’inférieure.

La corde peu être faite en différents matériaux, suivant le type des branches utilisées ou l’utilisation que l’on veut en faire (loisir – compétition). Il existe donc le Dacron (polyester, résistant mais souple), le Kevlar (ancien matériau rapide mais rigide), le FastFlight (Spectra, très durable, supporte bien les intempéries), et le Dynema (polyéthylène, très fin mais trop lisse pour un tranche-fil standard). Ces matériaux sont pour la plus part utilisés dans d’autres sports tels que le cerf-volant, escalade … L’élasticité du Dynema est d’environ 2% ce qui est un peu moins que le FastFlight, alors que le Dacron arrive aux 10%.

Lorsque la corde est neuve, chaque brins (fil) est légèrement ciré pour une meilleur tenue dans des conditions climatiques parfois rudes.

Le tranche-fil est la surépaisseur qu’on trouve aux extrémités (poupées) de la corde et au centre (sur la photo, ce sont les parties rouges). Il est permet de prolongée la durée de vie de la corde qui n’aura plus de frottements directs avec les doigts, l’encoche, les branches ou le décocheur. Il permet aussi aux extrémités de créer les boucles et de les tenir en place.

Les repères d’encochage ou « nock point » sont le(s) points sur le tranche-fil central qui permettent de toujours avoir la même position de fleche sur la corde et donc d'éviter les variations de hauteur en cible.


Bien la choisir :

Le premier critere est la longueur, un pouce de diference peut la rendre inutilisable :
Sur ce schémas, sont représentés 3 arcs de tailles différentes avec la même corde.
Dans le premier cas, l’arc est le plus grand (70 pouces). On peut observer que les branches ne sont plus très courbées, et que la corde ne touche les branches qu’aux poupées.
Sur la représentation centrale, l'arc (68 pouces) est visiblement en correcte situation. La corde est tangent aux courbures de l'arc.
Enfin l'arc de 66 pouces à une position au repos bien trop courbée ce qui occasionnera un surplus de vibrations.

La longueur de la corde dépend donc de la taille de l'arc. Mais lorsqu'on achète une corde vendue pour un 68 pouces, il est fort possible qu'elle ne soit pas optimisée pour cette taille.

La longueur n'est pas le seul critère de choix, le matériau est tout au moins important. Parfois, il est possible de mettre différents matériaux de cordage avec une meme paire de branche. Mais généralement, les constructeurs favorisent un matériau à un autre par une simple note ou par une annulation des garanties.
D'ordre général, le Dacron sera réservé aux arc d'initiations et aux arcs de compétition style "Progress". Et le FastFlight (plus couteux) est réservé a la compétition. En effet ses qualités de résistance aux changement de climat et sa stabilité sont deux atouts majeurs a qui veut faire des performances.
Pour les branches en fibres (bois), la question Dacron / Fast peut se poser, mais pour toutes les autres branches (carbon, foam), le choix est simplifie : PAS DE DACRON.

Enfin, dernier point, le nombre de brins : il varie en fonction de la puissance de l'arc. Plus l'arc sera puissant, plus la corde devra etre ´paisse. Une corde trop ´paisse peut jouer préjudice au laché, la pénétration dans l'air étant plus difficile. Mais trop fine, elle peut etre amenée à casser.

Une corde n'est pas différente des autres éléments d'un arc, elle se règle. En effet, pour que la fleche restore le maximum de puissance transmise par les branches, la corde ne doit etre à bonne longueur. Lors du son réglage on parlera plutot de "banc".


Réglage du BANC :

Le banc est la distance qui sépare le creux du grip de la corde.

On le mesure à l'aide d'une equerre, suivant la taille de l'arc, il est preconisé d'avoir un banc dans ces invervales:

Taille de l'arc Banc minimal Banc maximal
70 " 21.5 cm 24.5 cm
68 " 21 cm 24 cm
66 " 20.5 cm 23.5 cm
64 " 20 cm 23 cm


Ceux ci sont à titre indicatif et doivent par la suite faire l'objet d'un réglage personnalisé.
Pour changer légèrement le banc de l'arc, il faut procéder en vrillant la corde. Sur une corde neuve il faut d'office environ 20 tours. Mais pour un réglage d'un ou deux millimètres, un tour va suffire.
Ainsi, pour augrmenter le banc, il va faloir... raccourcir la corde, donc la vriller un peu plus, et inversement pour augmenter le banc.

Enfin pour personnaliser la corde à l'arc, il faut la faire au son. Un arc qui claque pert trop de puissance en ondes sonores. Il faut donc trouver la longueur de corde qui permet a votre arc de faire le moins de bruit possible avec vos fleches.

Une autre méthode est de vérifier les impacts en cible. Sur un concours d'une journée avec une corde en Dacron, les impacts du matin seront plus haut que ceux du soir. Le fait que le tireur soit fatigué est bien sur un facteur important, mais en vérifiant le banc on pourra constater qu'il aura diminué sensiblement. Si un banc trop court fait perdre de la puissance, il en est de meme pour un banc trop long :



Le detalonnage :

C'est en thermes moins savant la position de l'arriere de la fleche dictée par les reperes d'encochages. Un moyen memotechnique est de poser le bas du repere inferieur à l'ecaire de la corde et du repose fleche. Ainsi, pour un repere de taille correct, la fleche se trouvera entre 3 et 4 mm au dessus du 90`.



Comment l’entretenir ?

Pour ne pas la changer tous les ans comme certains, il faut la soigner. Et oui une corde peut tenir plus de trois ans !
Ca commence par une protection contre les frottements. Il est préférable d'avoir des tranches fils en bon etat, autant au niveau des poupées que de la main de corde.
Les poupées : le tranche fil un très important sur la partie en contact avec la branche (moins sur la boucle) car sur l'une des poupée se trouvent les deux extrémités des brins de corde. Un tranche-fil serre permet de maintenir le tout sans risque de glissement. La boucle peut aussi etre recouverte de tranche-fil (je préfère) mais un peut la recouvrir de téflon (sert de joint en plomberie) ou la laisser à l'air libre. Il faut garder à l'esprit qu'une corde peut casser, et faire son choix en connaissance de causes.
Le centre est en contact avec la palette (ou gantier ou décocheur), et subit les multiples encochages des fleches. Chez certains, cette partie vient parfois en contact avec le bracelet. Ce tranche-fil (le plus simple a faire) est donc tres protecteur. Il évite une usure précoce des brins de la corde a cet endroit et donc diminue les risques de casse.

La cire vient faire une fine peau a la corde. Elle lui permet de mieux résister a l'eau, de limiter la formation de bouloches, et une meilleur pénétration dans l'air. Une corde ne doit pas etre un frein a la propulsion de la fleche, il faut donc éviter la prise au vent. Si les brins ne sont pas solidaires, on va rencontrer un phénomène de résistance a l'air plus fort (comme un nageur qui ouvre les mains pour un appuis plus fort), et des perturbations de trajectoire. Il faut que la corde ressemble a un nerf de boeuf, tous les creux dans la corde doivent etre remplis de cire, et les brins isoles (une bonne corde n'en a pas, mais a force d'etre vrillée...) colles aux autres.

La fabriquer soit même :


C'est possible, et très pratique de savoir faire en cas de casse.
Matériel nécessaire :
Un métier à corde,
Une bobineuse et sa bobine de tranche fil,
Une bobine de Fast ou Dacron,
Et un cutter

1/ -
Il faut tout d'abord regler le métier à la bonne longueur. Pour cela, il faut une corde à la bonne mesure. Les 4 tiges verticales du banc sont allignée (pas comme sur le photo plus haut), et la bonne corde en place sur les tiges les plus éloignées. Une fois cette manipulation faite, on ne devra plus toucher à ce réglage.

2/ -
Lorsque le nombre de brins qui composeront la corde est fixé, on peut procéder au déroulement du matériau à utiliser. On commance par accrocher une extrémité du brin sur le métier, puis on déroule. Mais attention, si la corde doit faire 22 brins, il ne faut faire que 11 tours. Quand le nombre y est , il faut couper le brin de sorte qu'il ai assez de longueur pour faire le tour de la première boucle de l'autre extremité.

3/ -
Ensuite il faut fixer les deux extremites du brin sur la corde avec un noeud simple dans ce style :

4/ -
Faire pivoter les extremites du métier comme sur la premiere photo avec la corde toujours en position.

5/ -
On commence le tranche fil d'une poupee : tout d'abord faire le premier noeud pour demarrer le bobinage. La bobineuse se trouve sur le fil qui n'est pas dans ma main. Le point de départ doit se trouvé bien avant la future fermeture de boucle, sans quoi les brins de la corde seront vulnerables à ce point de jonction

Quand ce neud est realise, il suffit de faire tourner la bobineuse sur la corde pour faire avancer le tranche fil. La tension mise dans le fil est importante, en effet si elle est trop faible, il risque de s'ecarter et de ne plus etre present au contact avec la branche. Mais si elle est trop forte, le fil peut casser. Il faut se trouver son reglage avec l'ecrou sur le cote de la bobineuse.

Apres avoir fait les centimetres souhaites pour la longueur de la boucle + la partie qui sera recouvrée, on peut refermer la boucle :
Continuer le tranche fil sur la longueur qui viendra toucher la branche.


Reste à stoper ce tranche fil... manip pas très simple, il faut de l'entrainement, et encore, parfois il casse avant. Appliquer une boucle de fil sur les brins de la corde, passer par dessus avec la bobine, en ayant pris soin de rendre la tension tres faible. Il faut recouvrir cette boucle (ici en jaune) sur 1cm. De temps en temps on peut verifier qu'elle glisse bien dessous. Le centimetre est fait ? Alors on fini, couper le tranche fil à 10cm du point actuel (ne pas hesiter à donner du mou. Passer le bout du fil dans la boucle, puis tirer sur la boucle de sorte à faire passer le fil SOUS le tranche fil. Et là... ca passe ou ca casse ! Mais si ca casse au milieu, c'est bon, pour le moment... bonne chance ;)

Vous pouvez maintenant apprécier votre travail:

6/ -
Faire la deuxieme poupée sur le meme model, en sachant que la boucle devra etre plus ou moins grande !

7/ -
Faire le tranche fil central, il est bien plus simple puis n' y a que :
- le noeud de depart,
- le bobinage,
- le noeud de fin...

8/ -
Pour finir, un petit coup de cire sur les brins ne fera pas de mal.

© Yann LE DRÉO 2006