Archers, je vous salue.



Le tir à l'arc est une activité qui, contrairement à d'autres, apporte de quoi satisfaire les attentes de beaucoup de personnes. En effet, le tir s'adapte aux jeunes de 6 ans dans les meilleurs structures, et peut suivre ces archers jusqu'à ce qu'ils ne puissent plus pratiquer. On retrouvera dans cet éventail d'archers, des respectueux des traditions ainsi que des plus "modernes". On comprend tout de suite mieux tout le matériel mis a notre disposition. Pour la chasse, la pêche, le tir cible en intérieur et en extérieur... Cette activité peut se transformer en sport ou en loisir. Il suscite de toutes manieres une passion profonde, puisque pratiqué dans la joie et la bonne humeur. Cette convivialité est plus frappante dans les club de petite taille. Le risque des plus gros est l'absence d'intérêt porté à chacun, ou bien une structure poussant à la compétition, rendant les entraînements nettement plus tristes.

Actuellement, l'apprentissage du tir à l'arc est chose plus simple, car grâce aux divers formations proposées par la fédération, il n'est pas rare de trouver des initiateurs ou des animateurs. Certains clubs peuvent même s'offrir des brevetés d'état: atout très interessant pour les archers expérimentés qui peuvent avoir du mal à progresser. Il n'est pas sans interêt de savoir que les clubs ont du materiel à disposition et qu'il n'est donc pas obligatoire d'investir dès la première année dans du matériel. On le conseillera plutôt pour la seconde. Les progrès se font vite sentir la premiere annee. L'enseignement de plusieurs techniques amènent les archers à un niveau suffisant et leur permet d'acquérir une parfaite autonomie. Ensuite les archers ont le choix entre différents types d'arcs, techniques de tir, et objectifs.

Le tir à l'arc apporte beaucoup au mental. On apprend à gérer le stress, et à prendre sur soi les mauvaises fleches. C'est une chose qui aide beaucoup dans la vie courante. L'archer est donc plus réfléchi, il s'en prend à lui et non a ce qui l'entoure. Il se métrise mieux.

Quelques mots sur la FITA (fédération internationale du tir à l'arc)

Jusqu'au 16eme siècle, l'arc était considéré comme une arme. Après l'arrivée des armes à feu, le tir à l'arc est devenue une discipline sportive, classé par certains comme une sorte d'art.

La première compétition a étée organisée en Angleterre en 1538. Mais il a fallu plus de 300 ans avant que la compétition ne devienne internationale.

Malgré tout, le tir à l'arc est l'un des plus anciens sports, représenté officiellement depuis 1931 par la FITA, crée par six membres (ou pays): la France, la Belgique, la République tchèque, la Suisse et la Suède.

Après une brève apparition dans les Jeux Olympiques modernes, le tir à l'arc a été réintroduit dans le programme olympique en 1972 pour les épreuves individuelles, et en 1988 pour les équipes.

Pendant plusieurs années, le tir à l'arc a subit de grandes modifications. Actuellement, plusieurs catégories on étées créées comme par exemple l'apparition en 1991 du tir en salle, et de la catégorie junior aux championnats du monde. De plus, la même année, la FITA a reconnue le Skiarc comme une discipline à part.

Le rôle de la FITA est le développement du tir à l'arc sur toute la planète en aidant à l'organisation des concours nationaux et internationaux, en fixant et contrôlant les règles. Mais aussi en faisant de la propagande dans différents pays et en encadrant toutes les catégories d'âges et de disciplines.

Pour cela, ce n'est pas une simple question de management, mais avant tout c'est l'introduction de ce sport partout. Pour ce faire, la seconde priorité de la FITA est de maintenir ce sport au programme olympique: en effet, c'est le meilleur moyen de présenter un sport peu connu et peu médiatisé. La FITA essaye de rendre le tir à l'arc plus dynamique et approuve les nouvelles compétitions dont l'objectif est de toucher le plus de personnes.

Pour l'instant, la FITA compte 126 membres ralliés en 5 associations (une par continent), répartis irrégulierement (à cause du nombre de tireurs de chaque continent). Les réglements de France sont en accord avec la FITA, comme tout autre sport, de tir à l'arc: FFTA. Cette derniere recense tous les clubs (ou compagnies), permet de se tenir au courant des grandes compétitions et formations.



© Yann LE DRÉO 2001